Les lauréates du Prix de la Femme d’Influence 2021

Lauréate du prix de la Femme d'Influence Politique

CHRYSOULA ZACHAROPOULOU – Députée européenne et Co-présidente du Conseil des actionnaires de COVAX

Dr. Chrysoula Zacharopoulou

Députée européenne et Co-présidente du Conseil des actionnaires de COVAX

Arrivée en France en 2007, Chrysoula Zacharopoulou est députée européenne depuis mai 2019 et chirurgienne-gynécologue de formation spécialisée sur l’endométriose. Elle a créé en 2015 avec Julie Gayet, l’association Info-Endométriose. Elle a lancé la 1ère campagne nationale de sensibilisation à cette maladie qui touche 1 femme sur 10. En mars 2019, elle est missionnée par le Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, pour élaborer la 1ère Stratégie nationale sur l’endométriose. En 2021, elle est élue Co-Présidente du Conseil des actionnaires de COVAX, dont la mission est l’accès équitable aux vaccins anti-Covid-19 partout dans le monde. En parallèle, elle poursuit son combat contre les discriminations et violences faites aux femmes. Elle porte également la diplomatie féministe européenne en tant que rapporteure du Parlement européen.

 

Lauréate du prix de la Femme d'Influence Économique

CÉCILE GUILLOU – Directrice générale exécutive de Franprix

Cécile Guillou

Directrice générale exécutive de Franprix

Diplômée d’HEC majeure finance en 2005, Cécile Guillou rejoint dans un premier temps le cabinet de conseil en stratégie McKinsey pour une période de 4 ans.
En 2009, elle intègre le Groupe Casino à la Direction des projets chez Franprix-Leaderprice tout d’abord, puis à la Direction des projets nouveaux concepts hypermarchés Casino. En 2013 elle est successivement nommée Directrice Marketing & Communication de Franprix, puis Directrice Générale Adjointe de Franprix, puis en mars 2018, Directrice Générale Exécutive de Franprix.
Depuis 2020, elle fait partie du Comité Exécutif du Groupe Casino. Elle fait partie en 2020 et 2021 des 100 leaders économiques de demain du classement Choiseul.


Lauréate du prix de la Femme d'Influence Culturelle

DJAÏLI AMADOU AMAL – Écrivaine, auteure du livre Les Impatientes

Djaïli Amadou Amal

Auteure du livre Les Impatientes

Née au Cameroun, Djaïli Amadou Amal est peule et musulmane. Mariée de force à 17 ans, elle a connu toutes les difficultés de la vie des femmes au Sahel. Devenue écrivaine, elle s’est affirmée en militante féministe à la tête de l’association « Femmes du Sahel ». Elle est l’auteure du roman Les Impatientes, finaliste du Prix Goncourt 2020 et lauréat du Prix Goncourt des Lycéens 2020. Djaïli est la première auteure africaine à aborder le thème du mariage forcé et première femme africaine à accéder à la finale du prix Goncourt. Son roman, salué par les critiques à l’international, a depuis remporté de nombreuses distinctions.

Lauréates ex-æquo du prix de la Femme d'Influence « Coup de Cœur »

LINDA KEBBAB – Brigadier de Police, et déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO

Linda Kebbab

Brigadier de Police, et déléguée nationale du syndicat Unité SGP Police FO

Gardien de la Paix depuis 2006 en brigade de police secours à Créteil puis dans une direction régionale de la Préfecture de Police de Paris, Linda Kebbab s’engage très tôt dans la défense de ses collègues notamment dans les médias et la lutte contre les risques professionnels psycho-sociaux. En 2018, elle rejoint le bureau national Unité SGP Police-Force-Ouvrière dont elle devient déléguée nationale. Elle est l’auteure du livre Gardienne de la paix et de la révolte publié en 2020, dans lequel elle aborde son travail sur des propositions de loi mais aussi la crise des Gilets jaunes.

 

ANNE SOUPA – Théologienne, 1ère femme candidate à la charge d’évêque

Anne Soupa

Théologienne, 1ère femme candidate à la charge d’évêque

Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Paris, Anne Soupa a une maîtrise de droit public et une habilitation doctorale en théologie. Après plusieurs années dans le secteur de la presse catholique, elle co-fonde avec Christine Pedotti, le Comité de la Jupe en 2008, pour lutter contre la discrimination à l’égard des femmes dans l’Église catholique, à la suite des propos machistes du cardinal André XXIII. Elle est spécialiste de vulgarisation biblique et à la tête de la revue Biblia. Elle prône un catholicisme ouvert au monde, aux femmes, aux personnes LGBT, au pluralisme religieux. En mai 2020, Anne Soupa a été la 1ère femme à candidater à la charge d’archevêque, à Lyon.

Lauréate du prix de la Femme d'Influence Espoir

LÉA MOUKANAS – 22 ans, Co-fondatrice et Présidente de l’association Aïda

Léa Moukanas

22 ans, Fondatrice et Présidente de l’association Aïda

Née à Beyrouth en 1999, Léa Moukanas suit ses études à Science Po Paris. En 2015, à la suite du décès de sa grand-mère Aïda d’une leucémie, elle fonde l’Association Aïda, qui porte son nom, pour aider les jeunes de son âge dans leur lutte contre le cancer. Il s’agit alors de la 1ère association qui permet à des mineurs de s’engager à l’hôpital et Léa devient ainsi la plus jeune présidente d’association caritative d’Europe. Désormais à la tête d’une équipe de 21 personnes, la structure sensibilise et mobilise 80 000 jeunes et forme 2500 bénévoles à intervenir au quotidien dans 50 hôpitaux partenaires en France. En 2020, elle fait partie du collectif de 10 personnalités qui cofonde le Collège Citoyen de France, une école pour former les responsables publics de demain. Léa a reçu de nombreux prix et a récemment été nominée dans le classement des 100 personnalités qui changent le monde et des 24 français qui ont marqué 2020.